Charges incorporables au coût de production

En plus des matières et la main d’œuvre, les charges variables et charges fixes, les autres charges de la comptabilité générale entrent dans la détermination des coûts notamment du coût de production.
La comptabilité analytique d’exploitation est la comptabilité des coûts ; les charges par nature de la comptabilité générale sont reclassées et regroupées et leur somme constitue un coût : coût de maintenance, coût de production, coût de distribution des marchandises…
En comptabilité analytique, les charges sont classées selon leur utilité : coût d’achat de matières premières, coût de production, coût de revient. Le changement de logique de classement s’opère après analyse des charges.
Certaines charges n’ont pas de liens avec un coût particulier comme les salaires de certains personnels (comptable, personnel de cadre…), les frais de climatisation du bâtiment administratif. D’autres charges sont des éléments de couts tels le salaire de chef d’atelier, l’énergie consommée par une machine à outils. On peut alors distinguer les charges directes et les charges indirectes.

Les charges directes et les charges indirectes

Les charges directes qui peuvent être affectées à un coût sont principalement :

  • Les consommations de matières et de fournitures ;
  • Les salaires et les charges connexes des personnels affectés à des tâches spécifiques d’approvisionnement, de production ou de distribution ;
  • Les dépenses d’électricité, si l’entreprise n’est pas équipée de compteurs par ateliers et services, la consommation sera calculée en prenant en compte la puissance des équipements électriques et le temps de fonctionnement.

Les charges indirectes sont les charges qui n’ont aucune liaison avec un coût, mais doivent être incorporées. Ce sont les charges administratives, les charges financières, les charges opérationnelles non spécifiques à un coût recherché. Il est souvent possible de rapprocher ces charges indirectes de certains secteurs d’activité de l’entreprise : l’approvisionnement, la maintenance, l’administration… des services particuliers : l’atelier de soudure, le service d’énergie… d’une étape de processus de fabrication : le découpage, l’assemblage, le conditionnement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.