Comment faire la régulation des flux par les stocks ?

Lorsqu’il s’agit d’une entreprise commerciale qui se charge de la revente en l’état des marchandises qu’elle achète et qui n’a pas à faire un calcul du coût de production, la circulation des flux dépend de divers éléments. Mais il faut comprendre d’abord que les marchandises achetées sont stockées avant d’être vendues.
Dans le cadre d’une entreprise industrielle, les matières et autres approvisionnements achetés passent par un stockage avant leur utilisation dans la fabrication. Quant aux produits fabriqués, ils sont régulièrement stockés avant leur vente.
Si la fabrication nécessite de nombreux stades, un stockage de produits intermédiaires peut parfois s’opérer entre deux stades. Mais il faut savoir que généralement, on passe par le stockage pour régulariser les activités et donc les flux de l’entreprise, tout en faisant en sorte qu’il ne manque pas de matières, de produits finis et de produits intermédiaires.
Il faut remarquer qu’au niveau de la phase de production, plusieurs centres de travail se dévoilent et chacun est lié à un stade de la fabrication. Le produit à fabriquer passe dans chaque centre de travail. Un coût de fabrication peut être calculé à la sortie de chaque atelier. Aussi, il est possible d’effectuer un stockage dès la sortie d’un atelier placé dans la phase de fabrication.
Il est par ailleurs important de connaitre les terminologies liées aux produits. On parle par exemple de produit fini tout produit ayant atteint un stade définitif d’achèvement dans le cycle de production. C’est le cas d’une bicyclette. Quant au produit intermédiaire, il s’agit d’un produit qui a atteint un stade d’achèvement, mais qui doit ensuite entrer dans une nouvelle phase du cycle de production. C’est le cas des roues d’une bicyclette. On parle aussi de « produit en cours », un produit qui est en cours de fabrication et non achevé comme une bicyclette en cours de montage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.