Etablissement des coûts

Faire des calculs différés des coûts est très important. Le moment de calcul des coûts met en évidence d’autres réalités concernant le produit notamment de la production. Effectivement, on peut effectuer des calculs approximatifs des coûts avant d’entamer un fait ou une production permettant de faire une estimation des budgets à allouer ou encore un devis estimatif de la production. Les coûts obtenus seront appelés coûts préétablis. Après les faits établis ou la production terminée, on peut établir un coût qui sera calculé à partir des données obtenues lors de la production, le coût obtenu reflétera au mieux la réalité de la production et sera dit coût réel ou coût constaté.

Les écarts constatés

De ces deux coûts obtenus avant et après production peut naître une comparaison. La différence entre le coût constaté et le coût préétabli, dit aussi écart, est très important, intéresse même le gestionnaire plus que la connaissance des coûts. Les calculs de ces coûts doivent tenir compte des mêmes charges à incorporer aux coûts. Mais sans faute de calculs, cet écart peut être dû à un imprévu lors de la production telle hausse soudaine des matières premières…
Un écart positif c’est-à-dire à avoir un coût constaté supérieur au coût préétabli équivaut à un désavantage pour l’entreprise, car des calculs estimatifs sur les résultats analytiques sont déjà faits à partir des coûts préétablis, mais aussi les coûts préétablis sont constitués pour baliser les coûts à allouer pour la production.
Trouver les causes de l’écart de ces deux coûts est l’une des grandes préoccupations des gestionnaires, car c’est de cet écart que la variation des coûts naît. De ces variations des coûts doivent naître des décisions importantes sur la production à venir, sur les prix, sur la politique de vente… des décisions utiles pour une bonne gestion.
L’établissement de différents coûts est donc possible et très important pour une entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.